Mode éthique : Comment s’habiller sans se ruiner ?

 Dans Nouvelles

Depuis plusieurs années, la mode éthique a conquis le marché du vêtement.

Pourquoi ? Parce que la mode est la deuxième industrie la plus polluante au monde. De nombreuses images choquantes montrent l’envers du décor de la confection de nos vêtements, que ce soit le travail forcé des enfants, ou des catastrophes comme l’effondrement du Rana Plaza en 2013. Plus de 1100 personnes ont perdu la vie dans ce bâtiment bangladais qui abritait plusieurs ateliers de confection de vêtements, principalement à destination des pays occidentaux.

La mode éthique se veut plus respectueuse de l’environnement et des personnes qui travaillent pour cette industrie. Elle valorise les matières recyclées et la fabrication locale. Mais mode éthique rime souvent avec morceaux dispendieux.

Il existe pourtant quelques astuces pour changer ses habitudes et s’initier à la ‘slow fashion’, afin d’en finir avec la tyrannie du vêtement jetable. Voici quelques conseils pour s’habiller éthique, sans y laisser la moitié de son salaire.

Regarder la composition des vêtements : le b. a. -ba de la mode éthique

Lorsque vous voulez acheter des vêtements de manière plus équitable, l’une des premières choses à faire est de regarder les étiquettes qui détaillent la composition des vêtements.

Les tissus à bannir

Les tissus synthétiques souvent issus de la pétrochimie, ou artificiels (qui suivent un processus de transformation) comme l’acrylique ou le polyester représentent près de 60% du textile utilisé dans l’industrie du vêtement. Le processus de fabrication de ces fibres est très polluant, il comprend notamment l’extraction du pétrole.

Les matières naturelles issues de la culture de plantes ou l’élevage d’animaux (fourrure, laine) représentent près de 40% du textile utilisé pour la fabrication de vêtements, mais le processus de fabrication de ces matières est tout aussi néfaste pour l’environnement, car elle implique souvent une production agricole de masse. La culture du coton par exemple, exige d’énormes quantités d’eau et l’utilisation de nombreux pesticides qui polluent ensuite les nappes phréatiques.

Les matières sur lesquelles miser

Pour s’habiller à la mode éthique, nous vous conseillons de privilégier des matières naturelles écoresponsables. Prenez le coton bio par exemple, sa culture demande 60% d’eau en moins que le coton non bio. Il est également moins mélangé à d’autres matières, ce qui le rend de meilleure qualité et plus durable que le coton régulier. Le lin est une matière très agréable à porter en été, c’est également l’une des fibres les plus écologiques, car elle nécessite peu d’engrais et possède un taux de rendement bien supérieur au coton. Si vous souhaitez un petit chandail en laine pour l’hiver, préférez de la pure laine vierge non traitée.

D’autres matières comme le chanvre (une fibre capable d’absorber le CO2), ou le lyocell aussi appelé tencel, produit à partir de la pulpe de bois, sont également des textiles bien notés. Ces matières peuvent paraître chères à l’achat, mais l’investissement sera considéré comme moindre à long terme, puisque ces matières plus respectueuses sont également connues pour durer plus longtemps.

Mode éthique : préférez les vêtements fabriqués près de chez vous

Acheter des vêtements qui n’ont pas été fabriqués à des milliers de kilomètres de chez vous, cela fait aussi partie d’un mode de consommation éthique.

L’industrie du textile exploite plusieurs dizaines de millions d’enfants. Beaucoup sont contraints de travailler parfois jusqu’à 64 heures par semaines. Ces enfants qui travaillent le plus souvent pour de grandes marques de vêtements sont quotidiennement exposés à des produits chimiques dangereux qui impactent leur santé.

Heureusement, il existe des alternatives à ces pratiques. De plus en plus de marques se tournent vers les vêtements fabriqués localement, un argument de vente non négligeable pour ces entreprises qui surfent sur la vague de la mode éthique. Ce mouvement participe au dynamisme économique local, mais souvent, le prix de ces produits reste très élevé car les marques s’accordent de grandes marges.

Pourtant, de nombreux petits créateurs locaux ont adopté cette démarche de la fabrication locale, et certains vendent leurs morceaux à des prix très corrects. Ils sont même capables de concurrencer les prix de certains géants de l’industrie, tout en jouant la carte de la mode éthique.

Devenez accro aux boutiques de seconde main

Pour ceux qui aiment s’habiller vintage, et dénicher de petits trésors, et bien sachez que magasiner dans les friperies est une démarche éthique !

Il faut savoir que la fabrication d’une paire de jeans demande près de 10.000 litres d’eau en plus des pesticides, des colorants et du transport. Les jeans Levi’s 501 que portaient nos mamans sont devenus des incontournables dans notre garde-robe et ils se trouvent dans toute bonne friperie ! Acheter ses jeans de seconde main évite de refabriquer un nouveau morceau. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme !

Renseignez-vous sur les ventes de garage, les friperies ou les magasins de l’Armée du Salut les plus proches de chez vous pour être sûr de dénicher des perles rares, si vous souhaitez vous démarquer par votre style unique ! Le vintage c’est tendance !

 Pour une mode plus éthique : donnez une deuxième vie à vos vêtements

Pour garder vos vêtements plus longtemps, préférez investir dans des vêtements fabriqués localement et de bonne qualité ou recyclez vos vieux vêtements en leur donnant une touche actuelle. Cette démarche va de pair avec le fait de réduire sa consommation de vêtements.

Empruntez des vêtements

Certes, il y a des matins où nous passons un bon moment devant notre garde-robe en pensant que nous n’avons plus rien à nous mettre. Au lieu de se précipiter dans le premier magasin venu, il existe des alternatives plus écoresponsables, comme les échanges ou les prêts de vêtements. De nombreuses plateformes et groupes Facebook existent pour les personnes qui seraient intéressées par ce mode de consommation.

Transformez vos vieux vêtements

Si vous savez manier la machine à coudre ou si votre grand-mère sait coudre comme une fée, vous pouvez remettre au goût du jour de vieux vêtements oubliés dans vos placards. La mode est un éternel recommencement !

N’hésitez pas aussi à réparer des vêtements que vous aimez plutôt que de les jeter ou de les remplacer par des morceaux neufs.

 

S’habiller à la mode éthique si vous avez un petit budget ne relève pas de l’impossible. Il suffit d’un soupçon de débrouillardise et d’un peu de bon sens pour adopter ce mode de consommation, sans trop dépenser.

Pour trouver des vêtements éthiques et pas cher, visitez notre site de vente en ligne.

Derniers articles

Laisser un commentaire

0

Tapez votre recherche et appuyez sur entré pour rechercher